COMMENT FINANCER ET LANCER SA MARQUE

COMMENT TROUVER DE L’ARGENT POUR LANCER SA MARQUE

 

Nombre d’entrepreneurs veulent aujourd’hui se lancer dans la création de leur propre marque ! Le financement de cette dernière fait partie des obstacles à franchir pour pouvoir créer sa marque.

Trouver un financement pour son projet de création de marque n’est pas facile, l’entrepreneur doit recourir à différents types de financements s’il souhaite que son projet se concrétise. Pour trouver les fonds nécessaire au démarrage de l’activité et au lancement de sa marque, il faut le plus souvent avoir un business plan séduisant et un projet solide qui donne toutes les garanties nécessaire au succès du projet. Avec quels fonds démarrer ? Comment couvrir les besoins en fonds de roulement ? Comment financer un investissement ?

Avec la création d’entreprise, les besoins de financements sont très variables  et doivent très souvent être mobilisés au plus vite, dans les premiers mois de travail. Commencez dans un premier temps à faire la liste de tous vos besoins, ainsi que faites le compte de vos ressources personnels. Tout commence par l’apport personnel ! Lui seul peut déclencher des financements en inspirant la confiance. Il peut s’agir d’un apport en numéraire (argent comptant) ou en nature (apport d’un local commercial, ordinateur …).

Première piste pour créer sa marque, l’apport personnel.

On évalue à 30% l’apport personnel minimum nécessaire pour se lancer dans l’aventure de la création de marque ou reprise d’une entreprise quelque soit son secteur d’activité. En effet, Cet apport permettra de jouer un effet de levier (s’endetter pour investir) et montrera votre détermination et votre sérieux pour ce type de projet.

Tout d’abord les fonds personnels, qui sont vos économies ou l’aide de proches (on appelle se terme la « love money », en rapport à ceux qui croient en vous et votre projet), qui vous soutiennent contre une reconnaissance de dettes ou d’une participation dans l’entreprise comme associés ou actionnaire, sont indispensables pour démarrer une entreprise, ils serviront à :

  • Autofinancer certains besoins qui ne sont pas pris en charges par les banques comme par exemple l’étude de marché, les frais de formalités (qui sont les frais d’enregistrements de l’entreprise etc.), ainsi que la trésorerie de départ (besoin en fond de roulement).
  • L’apport personnel est aussi important pour pouvoir faire un emprunt auprès d’un établissement bancaire, cela rassure la banque, qui sera alors plus apte à vous faire un crédit.

Sachez que, Les personnes qui investissent dans une nouvelle société et créent leur marque non cotée peuvent bénéficier d’une réduction de leur impôt sur le revenu égale à 18 % du montant investi au capital de la société, avec un plafond de 50 000 euros pour une personne seule et de 100 000 euros pour un couple. A cela s’ajoute une réduction d’ISF égale à 50 % de l’apport dans la limite de 45 000 euros.POUR EN SAVOIR PLUS
 

POUR LANCER ET FIANCER UNE MARQUE TROUVER LE BON BANQUIER

Si vous avez besoin de passer par un établissement bancaire pour créer votre marque, sachez qu’il faut préparer un dossier en béton pour ne pas se faire refouler par toutes les banques, pour mettre toutes les chances de son côté pour financer sa marque il faut au préalable bien ficeler tous les détails du projet,

–          Etude de marché

–          Business plan

–          Bilan prévisionnel etc.

Les banques sont généralement le recours idéal pour lancer son projet mais sachez que les convaincre du bien-fondé de votre future structure n’est pas une mince affaire, trois critères à garder en tête :

–          La banque ne finance pas plus de 50% à 70% (dépend de la banque) du projet de création, d’où la nécessité de l’apport.

–          Le prêt doit être au moins égale à 7500 €

–          Enfin, il faut présenter certaines garanties (le fait de se porter caution  etc.).

Si le dossier reçoit un avis favorable, alors le banquier possède trois types de prêts,

–          Le prêt classique avec exigences de garantie (hypothèque d’une maison, caution)

–          Les prêts d’honneur sans garanties, qui sont délivrés lors de conventions avec d’autres organismes.

–          Et enfin, les crédits de trésoreries ou facilités de caisse qui permettent d’avoir un grand découvert.

N.B : Pour amener les garanties nécessaires à votre banquier, il existe un Oséo, organisme placé sous la tutelle du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, ainsi que du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

LANCER UNE MARQUE AVEC LE PRÊT D’HONNEUR

Le prêt d’honneur ? Vous pouvez également faire appel au prêt d’honneur, si vous souhaiter financer une marque, qui varie entre 500 et 45 000 €. Il est accordé au créateur de marque et quelquefois au repreneur. Ce prêt d’honneur remplace les apports personnels du créateur et permet à celui-ci d’obtenir des prêts supplémentaires auprès d’organismes financiers. Il faut bien entendu remplir certains critères pour prétendre au prêt d’honneur, comme le type de projet prévu ou l’implantation géographique de l’entreprise.

FINANCER LA CRÉATION D’UNE MARQUE AVEC LE COFINANCEMENT ET AUTRE

Enfin, pour pallier au besoin de financement il existe d’autres sources d’argent qui émergent, des pistes toutes aussi importante, surtout à l’heure ou les entreprises leur conditions d’octroi de prêt.

–          Le crowdfunding, qui est un financement participatif sur le web qui permet de mettre en relation des jeunes start-up et des investisseurs, le mode d’intervention étant généralement la prise de position dans le capital de la jeune entreprise. Il existe en France une trentaine de plateforme de crowdfunding (les plus connues kisskissbank, Wissed, Ululebabyloan), ils ont permis de financer 60 milles projets pour une somme investit de 40 millions d’euros !

–          Les business Angels, ce phénomène prend de plus en plus d’ampleur depuis quelques années en France. Les investisseurs sont ici de véritables serials entrepreneurs à succès qui investissent avec leurs deniers personnels pour prendre part au capital de l’entreprise. Il existe des fonds d’investisseurs comme celui de Xavier Niel (créateur de free), « Kima venture » ou encore celui de Marc Simocini qui est le fondateur de Meetic, avec  « Jaine capital ».

Enfin, en dernier lieu il existe d’autre piste, comme, les « corporate venture », qui sont des fonds de capital risques adossés à de grands groupes. Des aides et subventions, dans la plus part de ces cas l’Etat ou les collectivités locales aident les créateurs d’entreprise par le biais d’aide et subventions, d’exonérations de charges fiscales etc. Et les aides régionales, comme l’Adie (Association pour le droit à l’initiative économique).

Voila si vous aussi vous avez des astuces pour fiancer et lancer une marque de vêtement par exemple ou autre, laissez nous vos conseils et informations dans les commentaires.

« Le succès n’est pas ce que vous avez, mais plutôt qui vous êtes. » (Bo Bennet)

AB
Lancersamarque.com


FORMEZ VOUS ET LANCEZ VOTRE MARQUE DE VÊTEMENT 

One thought on “COMMENT FINANCER ET LANCER SA MARQUE

  1. Cet article est très bien écrit et plus qu’intéressant pour compléter mes recherches ! Un grand merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *