5 CONSEILS POUR SON SITE E-COMMERCE

LES 5 CONSEILS INCONTOURNABLES POUR SON SITE MARCHAND

Nous allons commencer par le commencement, avant d’ouvrir une boutique en ligne, il faut une idée, et avant l’idée il faut avoir été un minimum informé ! La vente en ligne est certes un concept qui attire énormément d’auto-entrepreneur mais le fait est qu’il est aussi dangereux de se lancer dans une telle entreprise, car aujourd’hui deux entrepreneurs sur trois échoueront dans la création de leur site en ligne et aussi dans  la création d’une marque. Posez-vous donc les bonnes questions avant toutes tentatives de créations, même si, il est beaucoup moins difficile et plus rapide de créer une boutique en ligne que de créer une entreprise physique.

 

1/ATTENTION AU DÉBUT QUAND VOUS LANCER VOTRE MARQUE SUR VOTRE SITE MARCHAND

 

Au commencement, dieu créa l’homme à son image … et du coup, l’homme fonça tête baissé sur internet ?! La première cause d’un site marchand raté ? Internet lui-même, car aujourd’hui, les gens qui se lancent dans un site de e-commerce ont tendances à penser qu’internet est un outil trop simple, mais c’est la méconnaissance d’internet qui est la cause principale de l’échec des sites de e-commerce !

Généralement, les priorités ne sont pas définies ou placées au bon moment sur la toile, la cible de la vente n’est pas assez précise. Il est donc important de réfléchir à son projet et de se poser les bonnes questions.

Donc au commencement, voilà  4 conseils pour bien vous plantez  :

–          Soyez impatients ! comme je vous l’ai dis précédemment, le seul fait de penser connaître internet est une erreur, internet regorge de formes de complexités, d’astuces en tout genre et d’autres pièges qu’il faut connaître avant de se lancer dans une telle aventure.

Ainsi, si vous pensez que votre site va cartonner au bout d’un mois et que vous allez croulez sous les ventes … fermez boutique directement, ce ne sera pas le cas !

–          Faites le tout seul ! Demander l’avis d’un expert ? pour quoi faire ?! c’est sur que rester dans son coin vous aideras surement à bien négocier les virages ! Après tout, c’est certain, si vous êtes expert graphique, une star du référencement et que vous avez toutes les connaissances techniques sur les règles du e-commerce …*

–          N’allez pas sur les réseaux sociaux ! Facebook, Twitter, Pinterest, Linkedin … pour se faire connaître il n’y a rien de mieux et vraiment à moindre coup, donc sans ironie, n’hésitez pas à perdre du temps sur ses plateformes  pro. ou non.

–          Ne faites pas de blog ! Un blog? Pourquoi faire! Personne ne lit les blogs, c’est pour les jeunes mamans qui parlent de cuisine, de macramé et de régime. Et puis vous n’avez pas le temps, vous devez surveiller les commandent qui arrivent dans votre back-office.

*Passer par un prestataire vous coûtera entre 2000€ et 15000€ pour les petites entreprises.


2/FAIRE UNE ETUDE DE MARCHÉ QUAND VOUS FAITE UN SITE MARCHAND

Vous avez une idée, vous avez longtemps réfléchi et vous décidez de lancer votre marque sur internet. Très bien, mais n’oubliez pas cette étape primordiale : l’étude de marché et d’opportunité quand vous lancez votre marque et réalisez votre site e-commerce.

Cette étape va vous permettre de vous rendre compte de l’importance du marché et de vous poser les bonnes questions :

  • Qui sont mes concurrents directs, mes concurrents indirects ?
  • Quelle stratégie de prix ont-ils mise en place ?
  • Quelles sont leurs conditions de vente et de paiement ?
  • Ai-je les capacités de faire mieux qu’eux ?
  • S’agit-il d’un marché de niche, en pleine maturité, saturé ?

 

Cette étape va vous permettre aussi de valider votre projet, de vous rendre compte de sa faisabilité et de l’éventuelle marge de progression de la réalisation d’un site marchand. Analysez vos forces et vos faibles par rapport à vos concurrents, analysez le marché avant de vous lancer !

“Les études en avant-projet sont indispensables « pour avoir les bons repères », prendre les bonnes décisions et assurer la maîtrise du développement de l’activité du site e-commerce”.

 

3/POUR VOTRE SITE E-COMMERCE CIBLER BIEN VOS CLIENTS

 

Si les mastodontes Cdiscount ou la Fnac tiennent le haut du pavé, tenter l’aventure de l’e-commerce n’est pas réservé aux seules sociétés de cette envergure. Aidés par des solutions techniques matures et des agences web expérimentées, les professionnels de toute taille comme les artisans, PME, TPE, …peuvent aujourd’hui mettre en place une boutique en ligne capable de générer un chiffre d’affaire important.

Le fait d’avoir un marché bien ciblé peut vous paraître évident mais il n’en est rien ! c’est l’étape indispensable dont la définition orientera l’ensemble de votre stratégie et conditionnera la qualité de votre future Cyber-enseigne : qui est susceptible de s’intéresser à mes produits mes marques ? Entreprises ? Particuliers ? Quelle tranche d’âge ? Quelle régularité d’achat ? A quel univers culturel s’identifient mes clients ? Etc.

Toutes les questions que se pose le marketing s’avéreront pertinentes dans la vente en ligne : à cause de la dématérialisation de l’acte d’achat, du rapport distant entre le consommateur et l’objet acheté, l’e-commerce est autant affaire de communication que de vente « pure ».

Le marché de niche, en sachant qu’une bonne idée ne reste jamais seule bien longtemps sur le web, le principe est d’être le premier à référencer ses articles, car l’ancienneté du site e-commerce est un des facteurs de positionnement. Lorsque cela n’est pas possible, on choisira la voie progressive : mettre en avant d’abord des produits très spécialisés pour gagner la crédibilité et la popularité nécessaires au développement ultérieur d’autres secteurs plus généralistes. Plus la boutique en ligne est ambitieuse, plus la patience sera de mise.

 

4/POUR UN SITE INTERNET MARCHAND IL VOUS FAUT LES BONS PARTENAIRES

 

Ce n’est pas une partie facile si vous ne connaissez pas parfaitement votre secteur d’activité…

Encore aujourd’hui je me pose des questions sur mes choix de fournisseurs, de produits… et sur leurs tarifs.

En effet dans toutes les professions il existe des fournisseurs indélicats (prix qui augmentent à la dernière minute, délais de livraison trop longs, frais de ports minimum très élevés…) ce qui n’est pas très agréable puisque au final c’est votre image qui sera salie quand un client sera déçu…

Mon conseil sera donc d’être toujours à la recherche de nouveaux fournisseurs pour votre site marchand, mais lorsque vous en trouvez un bon fournisseur ne le lâchez pas !
Les fournisseurs à privilégier sont ceux qui ont un bon suivi de leurs produits (stocks mini, produits épuisés…), qui vous tiennent informés au bon moment (promo…)…

Et de votre côté n’hésitez pas à demander un réunion/bilan au moins tous les 6 mois (ou tous les ans) pour renégocier les tarifs, obtenir des cadeaux et de remise afin de bien gérer votre stratégie e-commerce

5/POUR BIEN GÉRER SON SITE MARCHAND IL FAUT MAÎTRISER SA LOGISTIQUE

 

Une boutique en ligne qui fonctionne bien implique l’adaptation organisationnelle de l’entreprise. En fonction du nombre de commandes, l’e-commerçant doit par exemple se préparer à une nouvelle gestion de ses stocks et envisager les meilleures solutions de livraison pour ses clients.

Il y a ainsi toute une série de questions propres à son activité à se poser avant d’entreprendre une site e-commerce : si le flux tendu engendre des difficultés en termes de disponibilités, que faire des commandes déjà passées sur le site marchand ? Combien et quels sont les choix de livraison à proposer? Quels tarifs pour la préparation de commande? Comment garantir la fraîcheur des denrées ? Quel service après-vente ? Etc. A toutes ces questions correspondent plusieurs réponses, mais mieux vaut y réfléchir avant de se lancer dans le e-commerce, pour être sûr de faire le meilleur choix, et disposer de la plateforme technique la plus adaptée à vos besoins, capable d’évoluer en même temps qu’eux.

Cet article reste une ébauche, bien entendu, ce n’est pas en seulement 5 conseils que vous réussirez à être le meilleur, c’est pourquoi je vous renvoie vers la formation e-commerce MA BOUTIQUE EN LIGNE  une formation vidéo et coachée où vous trouverez différentes techniques et explications pour réussir votre aventure e-commerce ! Bon courage !

« Les leaders ne forcent personne à les suivre, ils les invitent à un voyage. » (Charles S. Lauer)

AB
Lancersamarque.com

 

LANCEZ VOTRE MARQUE DE VÊTEMENT EN VOUS FORMANT ICI

 

3 thoughts on “5 CONSEILS POUR SON SITE E-COMMERCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *